Accueil / ANTITRUST ENFORCEMENT / PUBLIC ANTITRUST ENFORCEMENT / ABUS DE POSITION DOMINANTE / SERVICES DE PRESSE DANS LA PROVINCE DE TRENTE : L’AUTORITE DE CONCURRENCE ITALIENNE OUVRE UNE ENQUETE POUR ABUS DE POSITION DOMINANTE

SERVICES DE PRESSE DANS LA PROVINCE DE TRENTE : L’AUTORITE DE CONCURRENCE ITALIENNE OUVRE UNE ENQUETE POUR ABUS DE POSITION DOMINANTE

1194860534814_giornaliColorSuite à la plainte déposée par la société « Euregio S.r.l. GmbH » (« Euregio »), l’autorité de concurrence italienne (Autorità Garante della Concorrenza e del Mercato, « AGCM ») a, le 21 décembre 2016, ouvert une enquête dans la Province de Trente pour un possible abus de position dominante ainsi que pour se prononcer sur la demande de mesures conservatoires dont elle a été accessoirement saisie, à l’encontre de la société « Società Iniziative Editoriali S.p.A. » (« S.I.E. »), éditrice du quotidien « L’Aldige ».

D’après l’AGCM, les preuves figurant au dossier démontreraient que la S.I.E. s’est rendue coupable d’un refus abusif de contracter dans le but d’exclure un ou plusieurs concurrents du marché en cause. En effet, la S.I.E. aurait refusé à la société Euregio l’octroi de la licence de presse du quotidien « L’Adige ». De plus, elle ne s’est pas rendue disponible pour initier des négociations avec la société Euregio concernant l’accès à un intrant essentiel dans le cadre de la fourniture de services de presse quotidienne locale aux clients résidentiels de la Province autonome de Trente.

En outre, l’AGCM a ouvert une procédure visant à se prononcer sur l’adoption de mesures conservatoires afin d’éviter que, pendant le temps nécessaire à la réalisation de l’instruction, les pratiques visées puissent causer des préjudices importants et irréparables à la concurrence.

Pour lire le texte de la décision (en italien), cliquer ici (p26312).

Source : AGCM

À propos Alexandra Sieffert

Laisser une réponse